514 524-1444 | EN

Réservez votre place

Le retour au bureau après la pandémie, quelles stratégies adopter?

vendredi 6 août 2021, 15:27

Le retour au bureau après la pandémie, quelles stratégies adopter?

La gestion de la pandémie COVID-19 et de ses conséquences sera l'un des plus grands défis entrepreneuriaux de notre époque. Après un boom de l’industrie du plexiglas, l’éternel débat du « masque ou pas masque » et la phobie de tousser un publique, il est enfin temps de retourner au bureau.

Ce n’est pas tâche facile et les partis sont mitigés …

La direction de vos entreprises, ayant principalement eu la dure responsabilité de naviguer vers un retour à la normale, a aussi la tâche de déterminer comment et quand, prévoir un retour au travail avec les levées progressives des restrictions gouvernementales. Bien qu’avant la pandémie entre 10% et 15% des employés canadiens travaillaient de la maison, ils en sont maintenant à 40%[1]. Que faire? Est-ce préférable de demeurer en télétravail ? Ou de briser l’isolement avec un retour complet au bureau ? Ou peut-être même profiter de l’avantage des deux avec un mode de travail hybride…

Un sondage réalisé à l’UQTR a établi que le taux d’entrepreneurs qui souffrent parfois ou souvent de solitude était de 47,3 % en octobre 2020[2].

Malgré cela, les résultats préliminaires d’une recherche de la Chaire BMO en diversité et gouvernance de l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal, démontrent que 47 % des quelque 3000 répondants ont exprimé le souhait de poursuivre le télétravail après la fin de la pandémie[3].

Si la pandémie nous a appris une chose, c’est de repenser son mode de vie et ses priorités. Les adeptes du télétravail nous le démontrent bien. Non-seulement cela s’est avéré être source d’économies pour les employeurs qui ont pu réduire leurs frais immobiliers, mais aussi source de motivation pour les travailleurs qui ont vu leur productivité augmenter[4].

Le télétravail permet aussi de mieux concilier travail et vie de famille ainsi qu’éviter le désagrément du trajet au bureau. Mais que faire de l’isolement qui vient avec le travail à domicile? Oui, le télétravail permet de réduire son temps sur la route, mais il ne permet pas le contact social, si crucial au développement professionnel.

Le meilleur des deux mondes?

Donc pourquoi ne pas considérer un retour au travail ‘hybride’? En plus d’un an de pandémie, les entreprises ont eu le temps de s’adapter et mettre en place les outils nécessaires au télétravail. Le tout peut donc se faire de manière plus flexible ou plus cyclique. Lors de périodes de production intense, le confort de chez soi peut être la meilleure option, tout comme lors d’efforts créatifs et de brainstorming, le fait d’échanger en personne peut être plus fructueux.

C’est ainsi que les espaces de travail partagés ou de coworking, brillent par leur accessibilité et leur côté pratique. Le coworking permet non-seulement aux employés de réduire leur isolement, mais aussi aux entreprises de répondre à des besoins plus ponctuels pour une réunion, une formation, une entrevue ou une rencontre avec un client, sans avoir à prendre des engagements financiers à long terme[5]. C’est aussi une façon de réseauter.

Et vous, quelle stratégie de retour au travail votre entreprise va-t-elle adopter?

[1] Ahmed Kouaou (1 juin 2020), Radio-Canada. Télétravail : entre avantages et inconvénients, y a-t-il un juste équilibre? | Coronavirus | Radio-Canada.ca

[2] Kevin Deniau (14 juin 2021), Les Affaires. Entrepreneurs, prenez soin de votre santé mentale cet été | LesAffaires.com

[3] Ahmed Kouaou

[4] Ibid.

[5] Myriam Gauthier (23 octobre 2020), Le Quotidien. https://www.lequotidien.com/affaires/cahier-affaires/adapter-le-coworking-au-teletravail-4a446eb6ed3c4fc8fd9e7bcee6ad27fd

Articles reliés

LGL Dedie 1

22 novembre 2021

5 avantages à travailler dans un espace de coworking

Istockphoto 1256719561 170667a

25 octobre 2021

Découverte : Des playlist Spotify pour toutes vos humeurs au travail

Matthias mullie VAx CHg Jv Z0g unsplash

18 octobre 2021

Décarbonisons nos entreprises

Voir plus d'articles