514 524-1444 | EN

Réservez votre place

Les collaborations entre membres - Marine Blanc d'Acolad et Jean-Luc Hébert de Saimen

vendredi 25 octobre 2019, 10:20

À l’occasion de ce troisième article sur les collaborations entre les membres de la Halte 24-7, j’ai pu rencontrer Marine Blanc, chef de projet chez Acolad et Jean-Luc Hébert vice-président de Saimen. Après une présentation de la profession de chacun, nous avons évoqué leur rencontre et leur collaboration qui a débuté au café de la Halte 24-7 Longueuil.

Jean-Luc Hébert et Saimen :

Saimen est une entreprise dont le bureau principal est situé à Shanghai. C’est une plateforme qui permet aux entreprises canadiennes d’être accompagnées dans leur développement des affaires en Chine, soit en entrée de marché ou en fabrication technologique. Outre l’assistance dans la confection des produits technologiques, les services offerts par Saimen sont multiples : stratégie, marketing, gestion de partenariat, développement des affaires ou encore service juridique. En entrée de marché, Saimen se concentre surtout dans le domaine du divertissement, avec par exemple des clients comme le Cirque du Soleil, Les Violons du Roy, Les 7-Doigts, et bien d’autres. Dans le domaine technologique, Jean-Luc et son équipe travaillent avec des compagnies qui font de la Recherche et Développement, mais qui ont besoin d’une prise en charge lors de la fabrication en Chine.

Jean-Luc est donc vice-président vente internationale et marketing de Saimen, diplômé en génie électrique de l’Université McGill, avec une expérience de gestion de projet d'ingénierie et artistique en Asie, Jean-Luc possède une excellente connaissance de ce marché. Basé à Montréal, il s’occupe du développement de toute la partie hors-Chine de Saimen.

Marine Blanc et Acolad :

Le Groupe Acolad, anciennement dénommée Technicis et née il y a 25 ans, est une entreprise française de services de traduction. Aujourd’hui, Acolad compte presque 1000 salariés à travers le monde.

Marine a intégré Acolad en 2010, d’abord en France, puis est arrivée il y a bientôt 3 ans, dans les bureaux de la Halte 24-7 à Montréal. Désormais, 10 employés occupent les locaux situés sur le plateau Mont Royal.

Marine et le reste des équipes travaillent avec la plupart des entreprises du CAC 40, comme le groupe LVMH, Air Liquide, L’Oréal, BNP Paribas, ou encore le groupe PSA.

L’entreprise compte quelques traducteurs salariés, mais c’est grâce aux 10 000 traducteurs, qui sont des professionnels indépendants, avec lesquels elle collabore qu’elle est en mesure de répondre à tous types de demandes de la part de ses clients et prospects.

Les collaborateurs d’Acolad sont en mesure de traduire un large éventail de documents allant de la présentation de collection d’articles de mode d’une célèbre marque de luxe, à la notice multilingue d’un laboratoire pharmaceutique, en passant par le communiqué de presse d’un géant du BTP.

Comme la plupart des membres d’Acolad, Marine est avant tout passionnée par les langues et possède une formation de traduction. En tant que chef de projet, elle travaille depuis les bureaux de la Halte 24-7, et traite les demandes de clients partout dans le monde. Elle évalue la faisabilité des projets et établit les soumissions correspondantes. S’ensuit la gestion de la traduction auprès des linguistes adaptés, le contrôle qualité et le suivi de clientèle. Comme le dit Marine, l’avantage de son métier, c’est qu’elle y voit toutes les facettes du processus de traduction.

Une rencontre et une collaboration rendues possible par le réseau de la Halte :

C’est le 25 juillet dernier que Marine et Jean-luc se rencontrent pour la première fois au premier apéro entre membres de la Halte Longueuil. Tous deux de nature sociable, ils ont sympathisé et échangé autour d’un verre de vin.

Quelques semaines plus tard, Marine reçoit une demande par courriel de la part de Jean-Luc lui demandant une soumission pour traduire les états financiers de sa compagnie dans le cadre d’un appel d’offres important, Saimen étant finaliste d’un important projet multimédia pour l’aéroport de Hong Kong.

En effet, Saimen a déposé une proposition pour la construction d’un environnement multimédia complet dans le Terminal 1 de cet aéroport, mais doté d’écrans LED conçus pour limiter la propagation du feu. Dans le cadre de la soumission du projet, il leur était demandé de fournir leurs états financiers en anglais et en chinois alors qu’ils étaient en français, dans un laps de temps relativement court. Jean-Luc a donc tout de suite pensé à Marine pour la traduction en anglais, et c’est grâce à sa réactivité que le projet a pu être soumis à temps.

C’est donc grâce aux nombreux événements organisés par la Halte 24-7, que la rencontre entre Marine et Jean-Luc a été possible. Cela à permit de développer une relation de confiance dès le début. La Halte encourage ce type de rencontre fortuite en mettant en place des apéros, des soirée de rentrée, ou encore une présentation des membres et dégustation de gin comme la semaine précédente par exemple. Ainsi, à l’image de Marine et Jean-Luc ou encore de Laurence et Patricia que nous évoquions dans un article précédent, des collaborations voient le jour entre des professionnels de secteurs et d’entreprises différentes. Et cela n’aurait pu se faire sans un espace de coworking conviviale et vivant tel que la Halte.




Articles reliés

2 Lounges

14 novembre 2019

Série salle de conférence - Chapitre 4 - Les espaces « Lounge »

espace bureau

12 novembre 2019

Dynamiser son espace de travail : comment s'approprier son bureau ?

Teamxpedigofb

10 octobre 2019

Mon bureau à mon image: Xpedigo

Voir plus d'articles