514 524-1444 | EN

Réservez votre place

Mon bureau à mon image : Fanny Houle notaire, 4 ans après son arrivée

mardi 30 octobre 2018, 13:02

Arrivée en 2014 à la Halte, Fanny Houle est une des premières à s’être installée dans un de nos bureaux fermés. 4 ans après son arrivée, elle nous raconte ce qui a changé dans sa profession de notaire et dans sa manière de travailler depuis qu’elle exerce à la Halte.

Bonjour Fanny, depuis combien de temps exerces-tu le métier de notaire à la Halte ?

J’ai commencé à exercer en 2011, et je me suis installée à la Halte en 2014, donc ça fait 4 ans.

Peux-tu me raconter comment tu es devenue membre à la Halte ?

A la fin du bac, j’ai fait un stage d’observation avec un notaire, afin de vérifier si c’était le métier que je voulais exercer. Finalement, ce notaire m’a engagé tous les étés pendant mon bac. Après la maitrise, j’ai dû faire un autre stage de 8 mois. J’ai effectué ce stage chez ce même notaire. Quand j’ai été assermentée en 2011, je me suis associée avec lui.

En 2014, j’ai décidé de fonder mon propre cabinet. Et c’est comme ça que j’ai atterri ici : j’avais besoin d’une solution rapide et temporaire. Le but, c’était de pouvoir arriver avec mon laptop, mes clients et pratiquer immédiatement. Et ce qui devait être temporaire est devenu permanent.

Comment es-tu passée d’une solution temporaire à un bureau permanent ?

Olivier et Philippe (les deux cofondateurs) ont été très accommodants. J’avais des normes à respecter vis à vis de la Chambre des notaires. Un inspecteur a été envoyé pour vérifier que tout était correct, et que ça répondait aux normes fixées. Après avoir effectué quelques modifications, j’ai pu m’établir de manière permanente.

Après 7 ans de pratique, vois-tu des différences dans ta manière d’exercer ton métier ?

Depuis que j’ai mon propre cabinet, j’ai mes propres pratiques. Celles-ci sont donc adaptées à ma propre clientèle. Et cette clientèle me ressemble ! Ce sont souvent des jeunes, des nouveaux acheteurs, beaucoup de nouveaux arrivants et énormément de Français dans le quartier (Plateau Mont-Royal). Ce sont des gens qui ont besoin de beaucoup d’accompagnement, et donc de plus de temps. Aujourd’hui, je fais moins de transaction, mais avec plus d’accompagnement et je préfère ça.

Après 4 ans à la Halte, quel bilan en dresses-tu aujourd’hui ?

Ce qui est positif l’est toujours ; et ce qui n’allait pas trop au début a été corrigé avec le temps, avec l’expérience d’Olivier et Philippe. Ils sont beaucoup plus réactifs face à un problème. C’est aussi dynamique qu’au début, grâce à l’arrivée fréquente de nouveaux membres. J’ai créé des liens avec d’anciens membres, avec qui je suis toujours en contact ; mais les nouveaux membres apportent de la fraîcheur.

Vous pouvez retrouver Fanny Houle sur Linkedin.

Téléphone : 514 667 5785

Courriel : fanny.houle@notarius.net

Articles reliés

Pascale Tardif Notaire

12 décembre 2018

Elle a déjà réservé un bureau à la Halte Rive-Sud – Rencontre avec Me Pascale Tardif, notaire

Banniere Cartemembre

5 décembre 2018

Pourquoi réserver votre espace à la Halte 24-7 Longueuil ?

Solfish Min

29 novembre 2018

Elle a déjà réservé son espace bureau à la Halte 24-7 Rive-Sud : Patricia Canales

Voir plus d'articles